Ambéo, radiateur à fluide électrodynamique

“Je suis très content du service. grâce à vous, je n’ai plus d’humidité. Je vous remercie.”

M. C. - Saint Gely du Fesc

accueil

Toutes vos questions sur...

Le chauffage aujourd’hui

Les différents systèmes de chauffage

Les sources d’énergie

 Le concept de chauffage d’aujourd’hui

Grâce aux techniques d’isolation de plus en plus perfectionnées, un chauffage doit délivrer de moins en moins d’énergie. Or, moins il faut d’énergie et plus l’équilibre thermique est fragile. Ce dernier est vite rompu, suite à l’apparition d’un rayon de soleil par exemple. Désormais un chauffage ne peut pas être « inerte », ni lent à se réajuster. Au contraire les corps de chauffe des habitats d’aujourd’hui doivent réagir minutieusement au moindre changement de température. Plus l’inertie est faible, plus le confort thermique est élevé.
 

 Qu’est-ce qu’un radiateur à fluide électrodynamique ?

Principe de fonctionnement

Un fluide de synthèse inaltérable circule dans un corps de chauffe de chauffage central en circuit fermé sous l’effet de la chaleur produite par un thermoplongeur placé dans la partie basse du radiateur et actionné par de l’électricité.

Les plus :

  • La grande surface d’échange thermique des radiateurs à fluide électrodynamique assure un grand confort thermique, même à basse température.
  • Favorise le rayonnement pour une répartition homogène de la chaleur dans la pièce. Il n’y a très peu d’écart de température entre le plafond et le sol d’une pièce.
  • Le corps de chauffe réagit très rapidement aux changements de températures grâce à sa technologie innovante.

 Qu’est-ce qu’un convecteur ?

Principe de fonctionnement

L’air froid entre par la partie basse de l’appareil. Il est réchauffé par la résistance haute température (200°) placée à l’intérieur, puis il ressort à travers une grille frontale.

Les plus :

  • Son prix
  • Sa souplesse d’utilisation
  • Sa facilité d’installation

Les moins :

  • Sensation de pieds froids
  • Brassage de poussières
  • Noircissement des murs
  • Jaunissement des plafonds
  • Dessèchement des muqueuses
  • Pas d’inertie
  • 10 degrés d’écart du sol au plafond
  • Forte consommation

Son prix : 50 € environ

 

 Qu’est-ce qu’un panneau rayonnant ?

Principe de fonctionnement

L’air froid entre par la partie basse de l’appareil. Il est réchauffé par la résistance haute température (200°) développée sur toute la surface du radiateur.

Les plus :

  • 20% de rayonnement
  • Régulation électronique plus précise

Les moins :

  • Sensation de pieds froids
  • Brassage de poussières
  • Noircissement des murs
  • Jaunissement des plafonds
  • Dessèchement des muqueuses
  • Pas d’inertie
  • 10 degrés d’écart du sol au plafond
  • Forte consommation

Son prix : de 150 à 2 000 €

 

 Qu’est-ce qu’un accumulateur ?

Principe de fonctionnement

L’élément chauffant est une résistance haute température (300°), placée à l’intérieur d’une masse réfractaire liquide, (bain d’huile) ou solide de 150 à 300 kg. Il accumule de la chaleur la nuit et la restitue le jour.

Les plus :

  • Accumule la nuit en heures creuses
  • Restitue le jour en heures pleines

Les moins :

  • Ingérable en intersaison
  • Demande 3 fois plus d’énergie qu’un autre radiateur
  • Il est froid à partir de 17 heures

Son prix : de 1 500 à 2000 €

 

 Les panneaux inertiels

Principe de fonctionnement

L’élément chauffant est une résistance haute température (300°), placée à l’intérieur d’une masse réfractaire, aluminium, stéatite, chamotte ou huile dissimulée dans un corps de chauffe de chauffage central.

Les plus :

  • Il associe à la convection et au rayonnement, de la dérive inertielle.
  • Enveloppe légèrement les masses.
  • Restitution plus douce.

Les moins :

Il fonctionne comme un panneau rayonnant (haute température), avec les mêmes inconvénients :

  • Sa surface d’échange thermique est très petite.
  • La masse réfractaire se dégrade rapidement.
  • 3 cœfficients de dilatation: claquements.

Son prix : de 400 à 2000 €

 

 Les pompes à chaleur

Principe de fonctionnement

C’est celui d’un réfrigérateur : c’est une machine constituée d’un compresseur et d’un évaporateur. Un fluide frigorigène enfermé à l’intérieur est soit comprimé soit détendu. La pompe à chaleur air/eau est soit monobloc soit bi-bloc. La pompe à chaleur Air/Air se décline en ventilo-convecteur ou gainable.

Les plus :

  • Peu d’électricité permet de faire tourner le compresseur proportionnellement à la chaleur produite. C’est le COefficient de Performance (COP).
  • Elle ouvre droit à un crédit d’impôt dans certains cas

Les pompes à chaleur AIR/AIR

Dans le cadre d’une pompe à chaleur Air/Air, il n’y a pas d’échangeur qui transmet les calories à un liquide. Là où les unités intérieures transfèrent directement la chaleur par un ou plusieurs diffuseurs disposés au sol (console), au mur en hauteur (Split), dans les combles (gainable), en faux plafond (RIBO®). En inversant le cycle, cette technologie permet de climatiser les pièces. Il n’y a plus de crédit d’impôt.

Les moins :

  • Brassage d’air chaud
  • Sensation de pieds froids
  • Pétale d’air chaud au plafond
  • Sensation de courant d’air dans la pièce
  • Le COP chute en dessous de 7°
  • Consommation importante
  • Bruyant à l’intérieur et à l’extérieur
  • Problèmes pour dormir
  • Problèmes de voisinage
  • Pas de solution pour la cuisine et les salles de bains
  • Entretien annuel

Son prix : de 6 000 à 30 000 €
 

 Le chauffage central

Principe de fonctionnement :

De l’eau circule dans des tuyaux en circuit fermé grâce à une pompe de circulation entre une chaudière qui la réchauffe via une énergie fossile à un bout et des radiateurs qui diffusent la chaleur dans les pièces à l’autre bout.

Les plus :

La grande surface d’échange thermique des radiateurs permet de fonctionner à basse température ce qui favorise le rayonnement et permet une chaleur homogène.

Les moins :

  • Installation non évolutive
  • Investissement lourd
  • Coût des énergies fossiles en hausse
  • Frais annexes : entretien, circulateur, amortissement
  • Risque de panne et de gel
  • Autres aléas :
    • Paiement avant utilisation
    • Odeur de fuel
    • Danger du gaz

 

 Le delta T des écarts de température

Le delta T est l’écart de température entre la source de chaleur (le radiateur) et la température ambiante.

  • Delta T de 200° à 300° : les radiateurs haute température
    • Le convecteur
    • Le panneau rayonnant
    • Le panneau inertiel
    • Le chauffage à air pulsé tel que la pompe à chaleur ou climatisation réversible

 

  • Delta T de 55° : Le chauffage basse température
    • Le chauffage central : fuel, gaz naturel, propane, etc.
    • Les radiateurs à fluide électrodynamique

 

 Les énergies fossiles

Les moins :

  • Énergie indexée sur le baril de brut
  • Marché haussier
  • Énergie d’importation
  • Réserves limitées
  • Autres aléas :
    • Paiement avant utilisation
    • Odeur du fuel
    • Danger du gaz

Bien que représentant une manne financière pour l’état, il faut trouver des solutions à l’après pétrole.

 

Service client ambéo

 

radiateur ambeo

ambéo sas - 172 Chemin de la Camiole 83 440 Montauroux  -  09 53 74 81 24  -  www.ambeo.fr  -  info@ambeo.fr
Plan du siteMentions légales - Création du site Hone